dur sexe sexe timide m

Ca c'est un truc auquel je n'avais pas vraiment pensé. C'est vrai que beaucoup de choses sont sûrement à redécouvrir à chaque relation. Ca me rassure un peu de savoir que je ne suis pas le seul à devoir réapprendre car là je me sens encore puceau. Merci pour ton témoignage. Tu es ouverte et tu discutes facilement, mais tu as quand-même un blocage sur les relations sentimentales et sexuelles. Sais-tu d'où cela te vient? Peux-tu s'il te plaît décrire un peu plus ta timidité et ce qui te passe par la tête dans ces moments?

Oui on est quelques-uns. Je me demande combien, d'ailleurs. Souvent quand je marche dans la rue, je les imagine, et ça me fait de la peine de savoir tant de gens malheureux et seuls.

Et on en parle tellement rarement, dans notre société où on a l'impression qu'on veut nous faire croire que tout le monde est bien dans sa peau, que tout le monde est beau, que tout le monde a des amis, sort, à des relations amoureuses, Comment ça, la solution n'existe pas?

Une solution miracle, genre claquement de doigts, non, celle-là n'existe pas, mais je n'ai pas envie de croire qu'il n'existe pas de solution à mon problème, au tien, et à ceux des autres car chaque problème est un peu différent.

C'est d'ailleurs cet espoir qui me tient, l'espoir de me changer et de réussir à m'adapter aux autres. Alors c'est sûr je n'ai pas encore trouvé, mais je continue à chercher. Je n'accepte pas ma situation. J'espère que toi tu n'as pas abandonné, dis-moi? Message cité 2 fois 0 Votez pour ce message Se connecter Créer un compte Publicité holaatodos Profil: Bien sûr que je parlais de solution miracle!

Il doit bien y avoir un truc pour réaliser ce qu'on veut! Et non, je n'ai pas abandonné Pour te répondre, je ne sais pas d'où vient ce blocage si ce n'est du fait que comme je n'ai pas d'expérience, du coup je me dis "que va penser le gars?

Quand on ne vit pas ce qu'on vit , je pense qu'on ne peut pas vraiment comprendre. Ceci étant, j'apprécie énormémént les conseils et le fait de voir qu'il y a des personnes qui essaient d'aider des personnes qui ont des soucis, qui sont à leur écoute.

Ben, je crois qu'à part quelques petites différences on vit à peu près la même chose Quand tu parles de peur de décevoir l'autre, pour moi c'est pareil! Et je m'enferme dans ce truc et il n'y a pas moyen d'en sortir, du moins pour le moment.

Je te comprends aussi quand tu dis que maintenant tu préfères attendre d'être amoureux, ceci étant ne crois-tu pas que c'est encore une façon de se mettre la pression? Moi, je me dis que si en plus je suis amoureuse, le fait de "décevoir" me paralysera encore plus Est-ce que si je rencontre quelqu'un je dis la vérité ou pas?

Et cette question me fait avoir "peur" aussi car je ne peux pas m'empêcher de penser à l'oeil jugeur Tu arrives à me comprendre? J'ai un peu de mal à m'expliquer! Et pour répondre à ta question , j'ai 30 ans. Hors, depuis quelques temps, notre couple vit une crise, qui s'est soldé ces derniers mois par une infidélité de sa part enfin si on veut, on peut parler de couple lorsque deux personnes ne se parlent plus et se touchent à peine?

Et la, elle a eu une révélation: Et même si aujourd'hui nos problèmes sont presque résolus, ce problème du sexe persiste. Alors oui, le sexe n'est pas tout, mais quand au bout de 2 minutes votre partenaire vous dit: Elle me reproche d'être trop mentaliste, de ne pas me soucier de son plaisir, ce que je ne comprend pas, car j'ai plutôt l'impression d'être au contraire très orienté vers son plaisir.

Mais je ne sais pas quoi faire, donc si jamais vous aviez des idées, je suis preneur. Surtout que je l'aime vraiment plus que tout, et que je sais que même si on pourra vivre notre vie, si le plaisir sexuel n'est pas la, notre couple en pâtira.

Sinon, je-veux-vivre, je n'ai pas non plus spécialement d'avantage, et je pensais comme toi, que je ne valais pas le coup d'être connu, et j'étais plutôt froid je le suis encore avec les gens que je connais peu , mais il ne faut pas perdre espoir. Le seul conseil que je peux te donner, et ce uniquement pour faire une rencontre vu que niveau sexe, je suis assez minable on va dire , c'est de ne pas te focaliser dessus, et tu finira par trouver.

Et si parler t'es difficile, par écrit, pas mal de filles craquent, surtout si tu prend soin de faire quelque chose de joli, avec attention. C'est marrant, je viens justement de relire le Petit Prince il y a une semaine. Je ne l'avais lu qu'au collège. Et bah c'est vraiment super comme livre, j'avais la gorge toute serrée à la fin. C'est marrant comment on n'appréhende pas les mêmes choses quand on est petit. Donc conseil à tout le monde, si vous croyez avoir lu le Petit Prince ou tout autre livre en fait dans votre jeunesse, relisez-le!

Oui, j'ai fait du théâtre pendant 2 ans et demi, précisemment parce que je savais que cela faisait du bien aux timides. Mais cela ne m'a rien apporté dans la vie de tous les jours, malheureusement.

Là je viens d'arrêter, par manque de moyens, de temps, et aussi un peu de motivation c'est extrêmement difficile, et décourageant quand ça ne me permet pas d'aller mieux ou de me faire des amis. J'ai essayé aussi le bénévolat, pendant 1 an, mais j'ai arrêté aussi car je me sentais isolé, c'est lourd à porter à force. Le sport, ça me ferait pas de mal quelques kg en trop en ce moment , mais pas trop de sous et puis peur d'un nouvel echec Oui j'ai essayé les rencontres par internet.

A vrai dire j'ai rencontré les 2 filles avec qui je suis sorti sur internet. La première par petite annonce, pour faire de la musique ensemble, et l'autre sur meetic. Avec les 2, on a beaucoup parlé sur msn, et je trouve que les relations sont faussées. On croit connaître les personnes et c'est faux. J'ai cru être amoureux d'elles, mais avec le recul ce n'était pas le cas. J'ai juste été ébloui qu'une fille s'intéresse à moi, me parle, etc.

En plus le besoin de ne plus être seul altère les perceptions qu'on a, et on se trompe de sentiments. Je préfère une rencontre dans la vraie vie, c'est-à-dire cotoyer une personne sans qu'il y ait le statut "sortir ensemble" , avoir le temps de l'apprécier et d'en tomber éventuellement amoureux, puis peut-être sortir avec elle par la suite encore que je ne sais pas comment faire pour cette étape Plutôt que de passer du temps avec une personne avec une certain statut de "sortir ensemble" avec qui on a discuté sur internet et qu'on ne connaît finalement pas, et à qui il faudra peut-être dire "bah non en fait je ne me sens pas si bien que ça avec toi, je ne t'aime pas".

Je ne sais pas bien comment expliquer. Avec la fille rencontrée sur meetic, je me suis rendu compte que ça ne collait pas du tout on avait tous les 2 une image fausse de l'autre , et ça a été horrible pour moi de lui dire j'ai pas été aussi direct et concis, je vous rassure.

Et puis discuter sur internet prend énormément de temps, et ça reste virtuel, j'ai beaucoup trop de manque de contacts humains réels pour passer autant de temps et d'énergie dans une relation virtuelle qui n'est pas sûre d'aboutir à une relation amicale ou amoureuse. Je préfère me concentrer sur la résolution de mes problèmes, pour être ainsi capable de rencontrer en vrai.

Oui ça met peut-être un peu de pression, mais je crois que ce n'est pas un choix, en fait. Je me sens incapable d'avoir une relation sexuelle avec une personne en qui je n'aurais pas un minimum de confiance, qui ne me connaîtrait pas bien, que je ne connaîtrais pas bien. Les 2 filles avec qui j'ai fait l'amour savaient avant que j'étais timide et inexpérimenté.

Et ça m'a aidé, je me sentais bizarrement plus à l'aise, avec moins de pression. Si par le plus improbable des hasards miraculeux je me retrouvais dans un lit avec une fille qui ne sache rien de moi, là je n'irais pas bien du tout, c'est justement là que j'aurais la pression, car je ne saurais pas comment faire. Pour ce qui est de dire la vérité, moi je ne me pose pas de questions, quand je fréquentais les sites de rencontres voir mon message précédent , je disais d'emblée que j'étais timide, voire coincé, et que mon expérience s'apparentait à 0.

Bon, ça n'attire pas trop c'est sûr mais je me sentirais mal à l'aise de ne pas le dire dès le début. Car j'aurais l'impression de mentir, de donner une image de moi complètement fausse, si j'essayais de me comporter "normalement", en écrivant comme quelqu'un à l'aise dans sa peau. C'est peut-être bizarre ce que je dis Ca doit être terriblement génant, mais pourquoi ne pas aller voir un sexologue, ou un psy de couple?

Je me trompe peut-être, mais en me basant sur ma propre personnalité, je pense que pendant les relations sexuelles tu n'arrives pas à être naturel, à être toi-même, à lacher prise. Tu n'oses pas faire tout ce que tu aimerais et tu n'oses peut-être même pas en parler.

Et peut-être que tu te concentres trop sur son plaisir et pas assez sur le tien. Pour ma part, les 4 fois où je l'ai fait, je ne me faisais pas plaisir, j'essayais de bien faire, de faire plaisir à ma partenaire sans savoir comment d'ailleurs, je n'étais pas guidé ou je ne comprenais pas les signes de leur plaisir.

Mais en y réfléchissant avec le recul, et après avoir lu des témoignages ou des articles, ça me semble maintenant évident que ça doit être plutôt un partage. On doit donner, mais on doit aussi accepter de prendre et recevoir. Peut-être qu'une des choses qui manque à ta femme, c'est le plaisir de te faire plaisir et de te voir heureux et épanoui dans ses bras. C'est marrant, en écrivant ça et en y réfléchissant, j'ai l'impression de faire une auto-thérapie Dites-moi, les autres, ce que je dis n'est pas trop faux?

Malheureusement, du fait de mon isolement, à mon avis je croise et cotoie vraiment trop peu de monde pour qu'une rencontre soit statistiquement possible. Je ne dois pas attendre, mais agir. Non, ce n'est pas bizarre j'arrive à comprendre même si moi, étant donné que je ne l'assume pas du tout, je n'en parle pas. C'est peut-être de là que vient mon problème d'ailleurs! Mais je pense que tu as raison d'être toi-même, je sais que c'est un peu "nunuche" de dire ça mais je le pense vraiment.

Cela te permet d'être en accord avec toi-même et tu ne ments pas à la fille avec qui tu parles, elle sait à quoi s'attendre, et ça c'est génial.

Je suis un peu comme toi: Je trainais aux alentours d'un bar, et quand je voyais 3 ou 4 garcons s'assoir et boire un coup, je me jettais sur eux Vous eetes trop gentils! Tu as couché avec peu de femmes? Et puis un homme sage comme toi rassure aussi a propos des maladies sexuellement transmissibles, qui sont dans ton cas très rares même si ca existe, effectivement Bref Comme je l'ai dis sur d'autres posts avant le tien, l'inexpérience n'est pas une honte Et puis els hommes timides c'est plutot attendrissant, les femems aiment bien je pense Enfin, tu as sous tes petits doigts le meilleur outil contre la timidité, et pour la drague: Ce serait déja un bon début, tu ne crois pas?

Moi je me trouvais nul et inutile sans ami etc Mon envie de m'améliorer m'a permit de faire des hautes études, du sport de haut niveau et d'apprendre plein de choses, même si au début ça ne m'a jamais servi pour les filles. Maintenant je suis sur de moi, je me trouve exceptionnel et je tombe les filles pourtant avant c'état une vrai cata.

J'ai lu ton topic, et tu m'as tellement fait penser à celui que j'aime que du coup j'ai une incommensurable envie de te dire ce que je pense de tout ça. Te raconter un peu notre petite histoire encore très neuve Tout a commencé par meetic, Je l'ai alpagué, il m'a répondu, on a correspondu. L'écrit lui va bien, on a attendu pour le téléphone. Puis msn, et enfin j'ai entendu sa voix. Grave, mal articulée, du genre, "j'suis juste de passage" On s'est donné rendez vous un mois après le début de la correspondance.

Je me suis trouvée face à un homme de 27 ans tellement timide qu'il n'osait pas soutenir mon regard et parlait tout bas, alors qu'à l'inverse, je suis complètement déshinnibée. J'ai craqué, parce qu'en plus de rougir au moindre de mes gestes ou mot qui l'effrayaient, je sentais son envie refoulée de me dire des tas de choses qui ne sortaient pas.

Puis un jour, un mois passé après, nous sommes allés au cinéma, quand j'ai posé ma tete sur son épaule, il a posé sa tête sur la mienne. Je lui ai ouvert les portes et il a eu le sentiment de les enfoncer quand même. Il aurait eu envie de m'embrasser plus tôt, mais ne le pouvait pas J'aurai pu l'embrasser plus tôt mais je ne voulais pas le brusquer, plutôt le laisser venir à son rythme qui me tempère, bizarrement.

Nous en avons bien sûr discuté ces derniers temps, il avait tellement peur de me décevoir Tu sais, si une fille t'aime, que tu sois ou non "performant" "esthétique", elle s'en fout, elle t'aime. Moi pour lui c'est le cas. Il m'a expliqué un peu plus tard qu'il n'avait eu que deux histoires, l'une de moins d'un mois, l'autre de deux mois, et que cela n'avait commencé qu'à l'age de 25 ans, tout ce qu'il avait vécu avant s'étant limité au flirt.

Il avait en fait eu une expérience sexuelle à 16 ans mais ne la reconnait pas comme telle car elle n'a pas eu lieu comme lui entendait la découvrir A l'inverse, je n'ai eu que des relations longues et du coup j'ai appris à connaitre mon corps ainsi que comprendre mon approche de la sexualité.

Mardi, lorsqu'il est venu, il m'a provoqué un plaisir tonitruant Je l'ai senti paumé Suite à ça on a encore discuté, et là il m'avoue ne pas penser qu'il avait ressenti un jour un orgasme.

Il m'a affirmé que nos relations étaient malgré cela plus plaisantes qu'auparavant même si "auparavant" est une notion restreinte pour lui, à ses dires Sur le coup, j'ai culpabilisé Je l'aime pour sa retenue, le fait qu'il ne puisse pas faire plus que m'effleurer discrètement quand on est avec les z'amis. Je l'aime pour son côté intimidé, quand il me regarde qu'il me fuit du regard pour mieux y replonger. Je l'aime en fait! Et tant que j'ai l'occasion de lui offrir quelque chose de moi, je le ferai, par envie, plaisir, amour, un mélange qui résulte de QUI il est Lui se voit froid, il ne se trouve pas avenant, pas souriant.

Pourtant, quand on est ensemble, on a des fou-rires et il sourit sans arrêt. Je ne le vois pas autrement qu'ainsi. De la lumière dans les yeux, tant de combats intérieurs que je voudrais l'aider à surmonter. On a un point fort, on discute de tout. Il me dit qu'il a quelque chose à me dire. Ca a du mal à sortir mais je l'aide comme je peux, et j'ai compris que l'important pour lui était de réussir à trouver les mots justes. J'ai compris aussi que ses yeux parlent autant que ma bouche, et même à plus de 10 mètres de lui, j'arrive à dénoter ce qui peut le perturber.

Lui me calme, me rassure, parce qu'être bavard et extraverti ne veux pas non plus dire qu'on soit sûr de soi Tu sais, les assos ça marche, il y arrive. Il est instituteur et vit en collocation. Ca entretient sa sociabilité. Je crois en lui à fond, Puis à nous deux Donc continue à y croire, c'est trop bon de se sentir aimé tel qu'on est. Prend tout le temps qu'il faudra, tu ne peux pas mettre la charrue avant les boeufs surtout qu'en agissant de la sorte tu vas te trouver dans une situation ou tu seras mal à l'aise, une relation bancale ou faussée Ecoute ton instinct, et s'il te dit de rentrer chez toi, fais lui la boucler.

Installe toi sur un coin d'herbe verte, vis Il ne faut pas s'empecher de vivre, c'est trop couuuuuuurt! Et ne désespere pas! Cela me fait un peu espérer et positiver! Ce qui n'est pas peu dire me concernant. Déjà ça n'a pas commencé à la naissance, puis en plus ce n'est peut etre pas si inadapté; As tu analysé ta vie d'enfant, d'ado, de jeune adulte et les traumatismes possibles pour déclencher amplifier ta timidité?

Le but de ta démarche doit être d'évoluer, pas d'être un homme "neuf". Puis pour l'entourage, le seul moyen que tu aies, c'est soit internet et je sais que t'es pas fan soit de rentrer dedans. Mais j'admet que la deuxieme option est plus compliquée Je pense pour finir que tu sais a peu près ou tu veux aller sans en connaitre le chemin le plus simple.

Tu vas y arriver si tu le peux vraiment. Bonjour J'ai rencontré le même genre de problèmes autrefois. Ce que je peux te conseiller, c'est d'avoir des rapports avec des prostituées, qui permettent de vivre des moments de sexe sans avoir les appréhensions qui pourraient émerger dans le cadre de rapports non tarifés peur de mal faire, de décevoir, etc Pour parler avec des nanas, tu peux passer par des sites de rencontres, comme "cum" ou "meetic", où tu pourras nouer des dialogues et des relations de confiance avec des femmes sous une forme un peu plus rassurante qu'en réel.

Tu peux parallèlement entreprendre un travail de fond avec un ou une psy, pour comprendre d'où viennent ces peurs et ce repli sur toi, puisque tu en souffres. Guide santé Encyclopédie médicale Atlas du corps humain Dictionnaire médical Analyses médicales Examens radio Guide maternités Guide thalasso Urgences.

Créér un compte Le Club Doctissimo vous permet d' accéder gratuitement au plus grand forum francophone Je m'inscris. Peur du sexe pour un homme timide. Bonjour, Je crois que la peur du sexe concerne souvent les filles, mais moi je suis un garçon et ça me concerne aussi.

J'ai 29 ans et je suis plutôt inexpérimenté en matière de sexualité. J'ai embrassé une fille pour la première fois à l'âge de 26 ans, et nous avons fait l'amour 1 fois un peu après. Et un an plus tard, j'ai fait l'amour 3 fois avec une autre fille. Depuis ça fait donc plus de 2 ans , plus rien.

Donc 4 fois en tout. Et oui c'est pas beaucoup Cela s'explique par ma timidité, ou plutôt mes problèmes de communication, de relation aux autres, eux-mêmes liés à un gros manque de confiance en soi et à certains complexes. Ces problèmes, plus ma grande inexpérience, font que j'ai peur des relations sexuelles. Pourtant j'ai aimé ça, et j'ai envie d'en avoir encore et encore et encore. Mais je ne sais pas bien comment m'y prendre, j'ai peur de la réaction de ma partenaire face à mon inexpérience et mes maladresses, je suis très pudique et j'ai peur de me montrer ne serait-ce que torse-nu, je ne sais pas partager le plaisir surtout je ne sais pas prendre le mien , et une partie de moi trouve ça sale.

Si quelqu'un a des conseils ou vit quelque chose de plus ou moins similaire, la discussion est ouverte. Message cité 3 fois. A part que je ne voudrais pour rien au monde être à ta place Ma timidité pour les filles me bloque carrément pour les aborder je passe plus pour le nounours maladroit qu'on aime bien que pour un play-boy.

Ma solution est simple , parler avec les filles savoir se qu'elle aime et essayer de vaincre la timidité ce qui est très dur Donc prend ton courage à de mains et parler avec elles fait toi apprécier et , comme dit mon père , ça viendra tout seul!!

Oui, je sais que pour vaincre sa timidité, il faut prendre son courage à 2 mains, mais la timidité n'est pas le seul obstacle. Je vais en citer au moins 2 gros qui m'embêtent. Enfin si, j'ai une excellente amie, qui est bien plus âgée que moi, avec qui je passe beaucoup de temps et qui m'aide énormément. Je veux parler d'amis de mon âge, des copains quoi. Je sais que pour se faire des amis, il faut par exemple s'inscrire dans des activités, je l'ai déjà fait, mais le mieux que j'ai réussi à faire c'est avoir des relations avec un groupe de personnes, il n'y a aucune relation personnelle.

Je dois avoir un blocage pour me lier aux gens. Avec l'amie dont j'ai parlé ça va car on a passé beaucoup de temps ensemble, car au début elle était curieuse et intéressée par ma timidité et mon isolement, et elle tenait à m'aider. Je crois qu'il me faut beaucoup de temps pour être bien avec quelqu'un et pour réussir à me faire apprécier, et dans la vie d'aujourd'hui c'est dur de trouver quelqu'un qui nous consacre beaucoup de temps et c'est un peu normal.

Je ne sais pas bien comment expliquer ça, c'est comme si j'arrivais d'un autre pays ou d'une autre planète Je ne sais pas comment faire quoi dire, que faire C'est comme si je n'avais pas le mode d'emploi, c'est vraiment la sensation que j'ai. Du coup, je ne contrôle pas les situations, alors j'ai peur quand elles arrivent, j'évite, isolement, etc, cercle vicieux.

Et le summum, c'est les filles. J'ai beaucoup de mal à être à l'aise avec elles, complexé et inexpérimenté pas que en sexe, aussi en relation amoureuse tout court comme je suis. Donc, la peur du sexe dont je parlais dans mon premier message n'est que le dernier d'une série d'obstacles Voilà, désolé pour la longueur de mes messages! Bonjour, je veux vivre.. Déjà n'ai aucune honte de ta timidité, c'est trop mimi chez un Homme fais en plutôt un atout!!! Va vers les autres, sors, tu ne sais pas tu dis pas grave, de toute façon pas de règles et puis surtout on ne peut pas plaire à tout le monde!!

Donc soi toi même, et ouvre toi aux autres, je vais te filer un petit conseil que ma Maman m'a donné toute petite: Sinon, pour ton "inexpérience" sexuelle, déjà positive tu n'es plus puceau!! Donc ne te prends surtout pas la tête et laisse venir Bisoux à toi et bon courage. Message cité 1 fois. Donc soi toi même, et ouvre toi aux autres,. En attendant, bon courage et si tu veux discuter, pas de problème.

Message cité 2 fois. Je comprends bien cette question "que va penser le gars? Parce que s'il m'arrive de sortir avec une fille, c'est que je serais amoureux d'elle, et donc, si nous en venons à "la chose" j'aurais super peur de la décevoir, d'être en position de faiblesse.

Mais ce n'est pas seulement le regard de la fille que je craindrais, c'est aussi le mien: Et puis aussi, quand on n'a jamais fait l'amour, plus le temps passe plus on a envie que la première fois soit spéciale, avec la bonne personne, plus la peur s'accumule et plus c'est difficile de passer à l'acte. C'est peut-être ce que ça te fait? Tu as quel âge? Pour ma part, ma première fois, à 26 ans, était un peu bizarre, et je la regrette un peu. Avec le recul ce n'était pas une bonne expérience car je n'en ai rien appris, je n'ai pas été vraiment guidé.

Je l'ai fait car je croyais être amoureux, et surtout je croyais que c'était réciproque, pour la première fois en fait non. Je dois avouer que je l'ai fait aussi parce que l'occasion se présentait c'est elle qui a fait tous les premiers pas, je me suis bêtement laissé faire et que j'en avais très envie bah oui après tout je suis un garçon.

Aujourd'hui j'ai la même peur qu'à l'époque, comme si je n'avais jamais eu de relation sexuelle. Et "j'attends" à nouveau la bonne personne, et je me fous à nouveau la pression, peur, etc.

Décidemment, je suis fois plus bavard à l'écrit qu'à l'oral Ah, une dernière chose, je suis bien d'accord sur le fait que les gens ne peuvent pas comprendre ce que l'on vit s'ils ne l'ont pas vécu eux-mêmes de la même manière qu'on ne peut pas comprendre ce qu'ils vivent, d'ailleurs.

Du coup, ils ont beau nous donner tous les meilleurs conseils du monde, c'est en général très difficile pour nous de les appliquer car ces conseils ne nous servent à rien en pratique: Bonjour toi ou vous, tu choisis.. Non pas spécialement le "cliché" cinéma, dois je avouer que je suis une adepte d'hommes réservés et timides? En fait, je trouve plus charmante une personne secrète et "non apprivoisée", et puis pas une course à la montre les relations et encore plus celles amoureuses!!

Si il faut un mois, il faut un mois et si il en faut mois et bien il en faut !! Pour prendre une métaphore, une fleur ne devient pas resplendissante en une journée, il lui faut du temps, pour pousser, s'ouvrir, petit à petit, et enfin s'épanouir vraiment!! Sexe sexe , mec , bon coup , catégorie , comportement , lit. Soyez premier à commenter.

Tout est dans l'intitulé. La réponse de notre médecin en vidéo. Les réactions La réaction aux articles est réservée aux membres. La réaction aux articles est réservée aux membres. Régime Dr Jean-Michel Cohen: Le soja est-il bon pour la santé?

Une chercheuse affirme qu'un seul litre de lait de soja peut perturber le cycle des règles chez la femme! Pour combattre le surpoids et l'obésité, il faut mieux protéger les enfants des publicités alimentaires selon des experts.

Sexe Netflix a commandé une nouvelle série anglaise s'intéressant particulièrement à l'éducation sexuelle. Un journaliste belge reconnu, soutenu par son épouse et sa famille, révèle être transgenre et être en train de changer de sexe. En Allemagne, une exposition sur la sexualité destinée aux réfugiés veut aborder toutes les questions pour faire tomber les tabous. Santé La première édition de "La Nuit du handicap" se tiendra dans vingt villes en France le samedi 9 juin prochain.

Psy Violences faites aux femmes: L'armée se veut exemplaire et met en place Thémis, une cellule d'écoute destinée à libérer la parole.

Manger des yaourts périmés depuis plusieurs jours , est-ce grave? Un joueur du club d'Everton en Angleterre, Aaron Lennon, hospitalisé pour une "maladie liée au stress". Forme Le nutritionniste Jean-Michel Cohen publie un nouveau livre en libraire: Les femmes qui vivaient il y a 7. Faire du sport et se défouler tout en s'amusant?

Film sex tape poupées de sexe


dur sexe sexe timide m

...




Jeux sexe manga de sexe

  • Ass sex video sex beurette
  • Le sexe de film sexe doux
  • Va vers les autres, sors, tu ne sais pas tu dis pas grave, de toute façon pas de règles et puis surtout on ne peut pas plaire à tout le monde!!
  • Video sexe France côtelette sexe
  • Dur sexe sexe timide m





Sexe de gel le sexe de bande dessinée


Entre 25 et 38 ans. Entre 38 et 47 ans. Entre 47 et 50 ans. Entre 50 et 55 ans. Le Groupe Psychologies située au 2 - 8 rue Gaston Rébuffat à Paris 75 est responsable de traitement et collecte des données afin de vous transmettre des communications commerciales ainsi que la newsletter sur la base de votre consentement.

Vos données ne sont transmises à aucuns autres organismes et sont conservées pendant 3 ans à partir du dernier contact avec le Groupe Psychologies.

À tout moment vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL. Modifié en juillet Posez-nous votre question Connectez-vous. Ces gestes qui parlent pour nous. On ne naît pas timide ou complexé, on le devient. Je parle beaucoup trop vite. Comment couper court à ceux qui parlent sans cesse? Pouvez-vous me parler de la maniaco-dépression? Victime d'inceste, je refuse de payer un psy pour en parler. Ma colère me parle de moi.

Prêt e pour le sexe tantrique? À quoi sert le sexe dans votre vie? Le sexe est-il important pour vous? Quel est votre point faible? A force de vouloir contrôler tout ce qui nous entoure, nous gaspillons notre énergie J'ai 30 ans et pas de vie sociale. Ai-je besoin d'une thérapie? Je ne suis pas bavarde. Ma timidité pour les filles me bloque carrément pour les aborder je passe plus pour le nounours maladroit qu'on aime bien que pour un play-boy.

Ma solution est simple , parler avec les filles savoir se qu'elle aime et essayer de vaincre la timidité ce qui est très dur Donc prend ton courage à de mains et parler avec elles fait toi apprécier et , comme dit mon père , ça viendra tout seul!!

Oui, je sais que pour vaincre sa timidité, il faut prendre son courage à 2 mains, mais la timidité n'est pas le seul obstacle. Je vais en citer au moins 2 gros qui m'embêtent. Enfin si, j'ai une excellente amie, qui est bien plus âgée que moi, avec qui je passe beaucoup de temps et qui m'aide énormément. Je veux parler d'amis de mon âge, des copains quoi. Je sais que pour se faire des amis, il faut par exemple s'inscrire dans des activités, je l'ai déjà fait, mais le mieux que j'ai réussi à faire c'est avoir des relations avec un groupe de personnes, il n'y a aucune relation personnelle.

Je dois avoir un blocage pour me lier aux gens. Avec l'amie dont j'ai parlé ça va car on a passé beaucoup de temps ensemble, car au début elle était curieuse et intéressée par ma timidité et mon isolement, et elle tenait à m'aider. Je crois qu'il me faut beaucoup de temps pour être bien avec quelqu'un et pour réussir à me faire apprécier, et dans la vie d'aujourd'hui c'est dur de trouver quelqu'un qui nous consacre beaucoup de temps et c'est un peu normal.

Je ne sais pas bien comment expliquer ça, c'est comme si j'arrivais d'un autre pays ou d'une autre planète Je ne sais pas comment faire quoi dire, que faire C'est comme si je n'avais pas le mode d'emploi, c'est vraiment la sensation que j'ai. Du coup, je ne contrôle pas les situations, alors j'ai peur quand elles arrivent, j'évite, isolement, etc, cercle vicieux.

Et le summum, c'est les filles. J'ai beaucoup de mal à être à l'aise avec elles, complexé et inexpérimenté pas que en sexe, aussi en relation amoureuse tout court comme je suis. Donc, la peur du sexe dont je parlais dans mon premier message n'est que le dernier d'une série d'obstacles Voilà, désolé pour la longueur de mes messages! Bonjour, je veux vivre.. Déjà n'ai aucune honte de ta timidité, c'est trop mimi chez un Homme fais en plutôt un atout!!! Va vers les autres, sors, tu ne sais pas tu dis pas grave, de toute façon pas de règles et puis surtout on ne peut pas plaire à tout le monde!!

Donc soi toi même, et ouvre toi aux autres, je vais te filer un petit conseil que ma Maman m'a donné toute petite: Sinon, pour ton "inexpérience" sexuelle, déjà positive tu n'es plus puceau!!

Donc ne te prends surtout pas la tête et laisse venir Bisoux à toi et bon courage. Message cité 1 fois. Donc soi toi même, et ouvre toi aux autres,. En attendant, bon courage et si tu veux discuter, pas de problème. Message cité 2 fois. Je comprends bien cette question "que va penser le gars? Parce que s'il m'arrive de sortir avec une fille, c'est que je serais amoureux d'elle, et donc, si nous en venons à "la chose" j'aurais super peur de la décevoir, d'être en position de faiblesse.

Mais ce n'est pas seulement le regard de la fille que je craindrais, c'est aussi le mien: Et puis aussi, quand on n'a jamais fait l'amour, plus le temps passe plus on a envie que la première fois soit spéciale, avec la bonne personne, plus la peur s'accumule et plus c'est difficile de passer à l'acte.

C'est peut-être ce que ça te fait? Tu as quel âge? Pour ma part, ma première fois, à 26 ans, était un peu bizarre, et je la regrette un peu. Avec le recul ce n'était pas une bonne expérience car je n'en ai rien appris, je n'ai pas été vraiment guidé. Je l'ai fait car je croyais être amoureux, et surtout je croyais que c'était réciproque, pour la première fois en fait non.

Je dois avouer que je l'ai fait aussi parce que l'occasion se présentait c'est elle qui a fait tous les premiers pas, je me suis bêtement laissé faire et que j'en avais très envie bah oui après tout je suis un garçon. Aujourd'hui j'ai la même peur qu'à l'époque, comme si je n'avais jamais eu de relation sexuelle. Et "j'attends" à nouveau la bonne personne, et je me fous à nouveau la pression, peur, etc. Décidemment, je suis fois plus bavard à l'écrit qu'à l'oral Ah, une dernière chose, je suis bien d'accord sur le fait que les gens ne peuvent pas comprendre ce que l'on vit s'ils ne l'ont pas vécu eux-mêmes de la même manière qu'on ne peut pas comprendre ce qu'ils vivent, d'ailleurs.

Du coup, ils ont beau nous donner tous les meilleurs conseils du monde, c'est en général très difficile pour nous de les appliquer car ces conseils ne nous servent à rien en pratique: Bonjour toi ou vous, tu choisis..

Non pas spécialement le "cliché" cinéma, dois je avouer que je suis une adepte d'hommes réservés et timides? En fait, je trouve plus charmante une personne secrète et "non apprivoisée", et puis pas une course à la montre les relations et encore plus celles amoureuses!! Si il faut un mois, il faut un mois et si il en faut mois et bien il en faut !!

Pour prendre une métaphore, une fleur ne devient pas resplendissante en une journée, il lui faut du temps, pour pousser, s'ouvrir, petit à petit, et enfin s'épanouir vraiment!! J'adore dans le Petit Prince de St Exupéry le chapitre avec le renard, où le renard lui dit "apprivoise moi", et bien dans le monde réel c'est pareil certaines personnes vont être apprivoisée rapidement et d'autres l'approche est plus longue..

Mais avec de la patience et des sentiments tout finit par arriver et là merveille des merveilles quel joie et plaisir!! Et puis quand même plus interressant, enfin pour ma part, de découvrir petit à petit quelqu'un que une personne qui se livre à vous totalement en une seule fois..

Chaque chose se fait en son temps.. On vit en moyenne 80ans donc tout notre temps pour s'apprivoiser mutuellement!! Félicitation pour tous les efforts que tu as déjà fait, et puis pour ce post, même si ça peut paraitre banal c'est déjà un grand pas, et qui sait pleins d'amitiés se cachent peut être derrière? Tu as pensé à du théâtre Ça fait un bien fou ou à du bénévolat,ou du sport ça force à aller vers les autres, et permet de s'ouvrir un peu. Désolée sinon pas de solutions miracles non plus!!

Pour les câlineries, ne te prends pas la tête, ça viendra tout naturellement quand tu auras trouvé la personne avec qui tu seras bien.. Comme pour les relations, petit à petit J'espère que tu trouveras celle qui sauras te guider et te mettre en confiance. C'est vraiment une question de feeling.. As-tu déja essayer des rencontres par internet? Apprendre à vous connaitre via l'ordinateur peut être un avantage. Le reste s'est fait avec le temps et la patience de mon copain. Bonjour, désolé, je ne viens pas aider, mais plutôt je me joins à toi.

Merci pour tes conseils et tes encouragements. Bonjour winnidje, Je suis bien mal placé pour te conseiller, mais je pense que si le sexe est le seul problème entre vous deux, ça doit pouvoir se régler. Bonjour, Ces problèmes, plus ma grande inexpérience, font que j'ai peur des relations sexuelles. Et c'est ce qui m'a donné envie de le revoir. L'idée folle justement de lui donner enormement de plaisir m'a traversé l'esprit. Et je ne suis meme pas certaine de son inexperience finalement car nous n'en avons pas parlé.

Mais je tenais à te raconter cette histoire pour te rassurer. Et te dire que chaque femme est différente. Montre toi honnête avec la femme que tu aimeras et tout se passera bien. L'inexpérience c'est rien ça Si tu trouves ça sale, c'est peut etre à cause de ton inexperience justement. On a tous nos peurs. Mais on doit aller audelà, les dépasser etne jamais te sentir inférieur à qui que ce soit.

Avoir de l'experience ne signifie pas etre un bon coup crois moi! Sois fiere de toi, de ce que tu es. Combien de celibataire experimenté?

Combien de gens mal casés et malheureux? Est ce du à la timidité? Va t'asseoir à une table de fille et demande leur de te payer un verre quand t'es un mec tu verras ce qui se passe. Mais si, dans ce cas, tu propose de le leur payer, ca passerai certainement mieux non? Pas forcément, ça dépend dans quel pays ou même quel ville. Moi je dis rien de tel que les soirées entre amis et les get together. Déjà, merci sincèrement à tous pour vos messages, témoignages, encouragements, conseils Ca fait du bien, surtout de voir que vous avez passé du temps à réfléchir et écrire, pour essayer de m'aider et aider ceux qui sont dans un cas similaire au mien et qui liront ce sujet Je groupe ici mes réponses aux derniers messages.

Mais je n'arrive pas trop à y croire Mais je crains une chose, c'est que cela reste malgré tout ancré en moi, même si un jour j'ai davantage d'expérience. J'ai un peu tendance à croire, dans mon isolement, que je suis un cas un peu unique, mais c'est faux, tant de gens sont seuls Je mets timidité entre guillemets, car à force je ne sais plus comment nommer mes problèmes de communication et d'estime de soi.

Cf tous mes autres messages Je n'en parle pas spontanément, mais je ne la cache pas si on me demande et je ne fais pas semblant qu'elle n'existe pas. Comme je l'avais déjà dit, ce n'est pas tant l'inexpérience en matière de sexualité qui me dérange ou me fait honte, que tous les problèmes qui y ont abouti, à savoir mon incapacité à communiquer et à être à l'aise avec les autres, ma faible estime de moi-même, mon inexpérience des relations humaines en général, Mais ça ne suffit pas à me faire évoluer malheureusement.

Je ne suis peut-être pas assez fort dans ma tête pour ça. En tout cas bravo pour tes efforts récompensés! Il me faudra du temps, et j'espère un peu de pratique, avant d'évacuer ces pensées négatives. J'espère pouvoir un jour penser comme toi. Ce n'est pas pour me trouver des justifications, mais j'ai tellement de frustrations et de manques, et je crois tellement fort que les relations sexuelles ne sont pas pour moi, que j'ai un certain besoin de compenser par ailleurs, j'ai besoin d'une source d'excitation.

Et je préfère que ma source d'excitation soit des filles "qui n'existent pas" attention, bien-sûr qu'elles existent, et je pense d'ailleurs que beaucoup ne font pas ça par plaisir; je veux juste dire qu'elles n'ont pas d'ancrage dans ma réalité, je ne les croise pas , plutôt que des filles que je croise dans ma vie, que ce soit 2 secondes dans la rue ou quotidiennement.

Car ça fait trop mal à la gueule de se dire que c'est quasi impossible pour moi d'avoir des relations avec les filles que je croise dans ma vie. Ceci étant dit, je suis bien conscient que le porno ne reflète absolument pas la réalité.

Et je ne ressens aucune envie ou aucun besoin de prendre un jour exemple dessus. Je trouve effectivement que la plupart des films sont irrespectueux pour la femme, et limite dégueux des fois. D'ailleurs, je fais beaucoup de tri, je ne regarde que les films, ou plutôt les passages, souvent courts, où je perçois ou ai envie d'imaginer A croire que ça plait vraiment aux hommes.

Ou alors les hommes sont tous comme moi à n'aimer que les passages décrits ci-dessus, qui ne font que quelques minutes seulement dans quelques films. Si c'est le cas c'est un beau gachis et de la connerie de continuer à faire les mêmes films.

Sinon bah là encore je suis différent. Pour ma part, j'aimerais voir des histoires, d'amour ou de rencontres, un peu genre les téléfilms érotiques bien niais, MAIS avec un scénario qui tient la route, et des comédiens pas lamentables, et du sexe "réel" comme tout le monde fait, avec des baisers et des caresses, en prenant son temps, et pas de la bête fornication de lapin bien membré.

Bon en même temps je ne milite pas pour un meilleur cinéma porno, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose en soi, mais tant qu'à faire autant qu'il y ait une certaine qualité et une certaine vraisemblance Beau témoignage, et belle histoire dont j'ai souvent rêvé en fait.

Je te souhaite sincèrement d'arriver à ça. Tu vois aujourd'hui il était là, et tout s'est terriblement bien passé. Il a même réussi à prendre la direction des opérations de A à Z, une grande première! Il me manque déjà, c'est assez fou! Je n'ose même pas le lui dire de peur de le gêner J'ai lu ton histoire et les réponses, et je voulais te dire plusieurs choses: On trouve ça très touchant et personnellement, je préfère de loin un homme timide qu'un gros macho à lunettes de soleil qui frime et qui se la joue.

Tu n'as aucune relation professionnelle? C'est sûr qu'il faudra peut-être que tu te forces pour nouer des liens mais comme l'a dit quelqu'un plus haut, la vie est trop courte pour ne pas en profiter.

Je suis persuadée que tu rencontreras quelqu'un qui t'aimera pour ce que tu es, et qui s'en fichera complètement que tu sois timide et "inexpérimenté", comme tu dis. Quand on aime quelqu'un, on l'aime en entier! Passe du temps avec des gens. Perso, je pense que le vrai amour arrive petit à petit, au fur et à mesure qu'on fait connaissance. Bien sûr, on peut être plus ou moins attiré d'emblée, mais l'amour vient avec la confiance et le fait de connaître la personne 5 Je trouve qu'internet n'est pas forcément le meilleur moyen de rencontrer des gens, mais qui sait?

Je connais trois couples qui se sont rencontrés comme ça et maintenant, ils sont tous mariés avec enfants! J'étais très timide étant petite même aller acheter du pain me rendait malade de trouille! D'ailleurs, je suis devenue prof et je fais cours en amphi devant 80 étudiants et j'adore ça! Un autre truc tout bête: Entraîne-toi à marcher la tête haute et à regarder les gens que tu croises sans sourire forcément, mais en ayant l'air "neutre" A force, c'est de plus en plus facile et tu prendras confiance en toi.

Je te souhaite bon courage pour la suite, je suis sûre que tu finiras par trouver celle qu'il te faut. Et quand on aime, le sexe, c'est tellement bon! C'est un moment de partage absolu, ça n'a rien de "sale". Désolée pour ma longue réponse Tout d'abord, désolé de ne pas être très régulier en ce moment, j'ai beaucoup de travail et je n'ai pas toujours le courage de me mettre à écrire ici le soir.

Voici donc les réponses aux personnes qui ont écrit depuis la dernière fois: Eh bien il est là le nouveau justement vois-tu. Je suis désolé si je donne l'impression et c'est peut-être le cas d'être négatif et de toujours démonter les conseils que vous me donnez. La plupart semblent des bons conseils, mais je n'arrive pas à voir comment les appliquer. Bisous et à bientôt! Non non ça va, enfin disons pas pire que d'habitude.

C'est juste que je n'arrive pas à tenir ma bonne résolution de venir jeter un coup d'oeil ici plus régulièrement. Je suis bien content que ton histoire se déroule bien jusqu'à maintenant. Je comprends tout à fait cette pensée: Il a du mal à accepter que je puisse être si éprise de lui et pense que je vais déchanter en voyant ses défauts. Pourquoi ça a l'air si impossible qu'on tienne à toi? Même s'il tient à moi, il a tellement peur du regard des autres que ça le paralyse et le rend imperméable à moi, même un regard semble le mettre mal à l'aise.

Le soucis, c'est que je suis à l'inverse très démonstrative. Pas exhibitionniste du tout les roulages de galoche en pleine rue, très peu pour moi mais j'aime l'échange de p'tites attentions, autant qu'un léger contact, qu'il soit physique ou à travers un regard, un sourire Donc si lui doit faire des efforts surhumains pour me diriger ce genre de gestes, moi je dois en faire de tout aussi surhumains pour me retenir et c'est trèèèèèèèès dur.

Un autre type de communication est en place et assez ancré je pense, entre nous. La discussion, ça sort enfin!! Je pense qu'essayer de comprendre est déjà un pas énorme. Faut s'y évertuer, mais il faut aussi que ça vienne de lui.

Pour toi c'est pareil, quand ça va pas, au lieu de ne rien dire et rester dans le doute et les questions, il faut les exposer qu'importe le temps que ça prend. Cette amie que tu as, a envie de te comprendre, donne lui cette chance! Je n'y arrive pas en intégralité, je l'admet. Cette souffrance du malentendu, je la conçois et me la figure. Mais tu vois, ce que je trouve le plus difficile à comprendre c'est la peur que je peux lui inspirer, la même que toutes les relations possibles, même aux inconnus, peut lui inspirer en fait.

Ce sentiment de ridicule constant. Il veut paraitre étranger à tous, ne pas se démarquer, qu'on ne le voit pas, il veut se fondre dans la masse.

Mais il est important aux yeux de certaines personnes, ses amis, moi Et toi tu es important aux yeux de ton amie, et peut l'être aux yeux d'autres personnes si tu as un minimum confiance en toi.

Ne dis pas que tu es insignifiant, tu es unique, comme tout le monde!!!! Si je pouvais lui donner mon grain de folie, je le ferais pour qu'il vive pleinement.

S'il pouvait recevoir la confiance que j'ai en lui, plus encore J'espère qu'il va avancer Une petite dose de volonté, la connaissance de soi en sus, et je suis persuadée que vous pouvez le faire, l'un comme l'autre Il faut le vouloir, et c'est ce que vous voulez. Ne culpabilise pas de ne venir que quand tu le peux, dans l'avancée ,il faut aussi intégrer que les autres ont à s'adapter un peu à qui tu es, ce n'est pas à toi non plus de faire tout le chemin.

Je te laisse, faut que je révise pour mes exams Les ados parlent sexo Addiction sexuelle Asexualité Circoncision Couples atypiques: Déceptions et ruptures Ejaculation prématurée ou précoce Infections sexuellement transmissibles Les mots du sexe Peur du sexe Prépuce et phimosis Sexologie, sexothérapie Sexualité des personnes handicapées Sida et prévention Transsexualité, transgendérisme: Message cité 1 fois J'ai trop le désir qu'on respecte ma liberté pour ne pas respecter celle des autres.

Afficher plus Afficher moins Ben, pour moi c'est la même chose avec les garçons, sauf que ce n'est qu'au niveau "sentiments" Afficher plus Afficher moins Je ne comprends pas bien pourquoi la timidité chez un homme c'est mimi. Donc soi toi même, et ouvre toi aux autres, Afficher plus Afficher moins Je suis conscient que je dois aller vers les autres, mais c'est vraiment très difficile, je fais déjà beaucoup d'efforts et ce n'est pas encore suffisant Afficher plus Afficher moins Ca c'est un truc auquel je n'avais pas vraiment pensé.

Afficher plus Afficher moins Merci pour ton témoignage. Afficher plus Afficher moins Oui on est quelques-uns. En attendant, bon courage et si tu veux discuter, pas de problème Afficher plus Afficher moins Comment ça, la solution n'existe pas? Afficher plus Afficher moins. Afficher plus Afficher moins Bien sûr que je parlais de solution miracle! Afficher plus Afficher moins Ben, je crois qu'à part quelques petites différences on vit à peu près la même chose Afficher plus Afficher moins C'est marrant, je viens justement de relire le Petit Prince il y a une semaine.

Afficher plus Afficher moins Oui, j'ai fait du théâtre pendant 2 ans et demi, précisemment parce que je savais que cela faisait du bien aux timides. Afficher plus Afficher moins Oui ça met peut-être un peu de pression, mais je crois que ce n'est pas un choix, en fait. Afficher plus Afficher moins Malheureusement, du fait de mon isolement, à mon avis je croise et cotoie vraiment trop peu de monde pour qu'une rencontre soit statistiquement possible.

Afficher plus Afficher moins Non, ce n'est pas bizarre j'arrive à comprendre même si moi, étant donné que je ne l'assume pas du tout, je n'en parle pas. J'ai déjà essayé le théâtre. Justement parce que j'avais entendu dire que c'était une très bonne solution à la timidité. J'en ai fait 2ans et demi, avec 3 profs différents mais dans la même école Au début c'était super dur, et à la fin c'était J'exagère un peu, j'ai réussi à me sentir plus à l'aise sur certains points, mais je n'ai pas réussi à dépasser mes nombreux blocages.

En plus, les trucs où c'est allé mieux, ce n'est allé mieux qu'au théâtre et pas dans la vie, mes "progrès" ne sont pas sortis du cours. Du coup, j'ai arrêté cette année, car c'était trop dur pour bien trop peu d'effets, que ce soit en terme de déblocage de la timidité ou en terme d'amitiés. Et puis en ce moment je n'ai pas trop les moyens de toute façon. Je ne sais pas ce qui déconne dans ma tête pour que je n'arrive pas à changer Afficher plus Afficher moins J'ai lu ton topic, et tu m'as tellement fait penser à celui que j'aime que du coup j'ai une incommensurable envie de te dire ce que je pense de tout ça.

Non, ce ne sont pas quelques semaines à écrire de temps en temps sur ce forum qui vont balayer 30 ans de comportements inadaptés et d'incompréhension du monde et des relations humaines, ni 30 ans de peurs et de blocages, et ainsi faire de moi quelqu'un de nouveau.

Le hic c'est que je n'ai pas d'entourage, donc pas de fille qui pourrait me plaire. Mais ce n'est pas facile Pour te donner une image, c'est comme si j'étais dans le noir. Pour avancer ça freine, et ça crée une certaine inertie à ne pas savoir vers où aller ni même comment y aller. Afficher plus Afficher moins eh, tu n'as pas 30 ans de comportement inadapté. Afficher plus Afficher moins Bonjour J'ai rencontré le même genre de problèmes autrefois.

C'est sûrement pas l'idéal pour mon cas, mais c'est un boulot qui me plaît vraiment, et après une longue période sans activité après ma réorientation je ne peux pas me permettre de faire mon difficile. Côté famille, à part mes parents qui habitent à km, je n'ai que mon frère qui habite en banlieue au fait, je suis parisien et on n'est pas très proche, on communique peu et on se voit encore moins.

Et côtés amis, je n'en ai qu'une seule, dont j'ai déjà parlé dans mes messages précédents. On est pour ainsi dire un couple puisqu'on vit la moitié du temps ensemble et qu'on est proches, sauf qu'il n'y a ni amour ni sexe. Mais elle est bien plus âgée que moi et donc j'ai du mal à copiner avec ses amis. Oui, c'est ce que je me dis un peu quand j'y réfléchis à froid, mais les pensées négatives prennent toujours le dessus, aidées en cela par mon expérience de la solitude depuis tant d'années.

Mon problème est que je n'ai pas les occasions pour faire connaissance avec une fille. Et surtout je ne sais pas construire des relations sur la durée le temps est effectivement un facteur essentiel pour développer une relation de confiance, peut-être encore plus dans mon cas Citation: Oui c'est un bon truc de se demander ce que ferait une personne non timide. Malheureusement, je me sens si éloigné des autres notamment ceux de mon âge et je connais tellement mal leurs façons de faire ou dire à force d'être isolé, je n'ai pas appris ou j'ai désappris même Et si je le savais, il faudrait alors surmonter un blocage, donc une peur, et ça j'ai beaucoup de mal à le faire Non je ne regarde pas mes pieds, je marche normalement je crois.

Je pense que je ne suis pas un timide "classique", mon problème n'est pas tant d'oser, mais de savoir quoi et comment faire.

En cela je me rapproche du syndrome d'Asperger même si je pense que je ne suis pas Asperger, car je n'en ai pas tous les symptômes. Mais non mais non, au contraire merci! D'autant que je pense que cela ne m'aiderait pas.

dur sexe sexe timide m