pression sexuelle malade de sex

Essayons donc de ne pas créer de prophétie auto-réalisatrice où vous tueriez votre libido bien plus rapidement que vos courbes de dopamine. De quel acte sexuel parle-t-on? Parlez de votre sexualité non seulement à votre psychiatre, mais aussi à votre médecin: Si le sexe vous rend heureux mais que vos médicaments vous privent des joies du sexe, peut-être vaut-il mieux changer de médicament — même si bien sûr, soigner la dépression est prioritaire.

En vous contraignant à sauver les apparences, vous faites du sexe une corvée. Vous mettez votre partenaire dans un rôle de bourreau. Vous heurtez un ego qui en prend déjà des vertes et des pas mûres.

Et franchement, vous ne trompez pas grand monde. Si vous éprouvez de la difficulté à vous trouver désirable, par exemple, mieux vaut commencer par le dire et en profiter pour pêcher quelques compliments. Mais ici, ne pas dire est sans doute encore plus épuisant. La relation sexuelle serait-elle encore inenvisageable?

Vous avez le droit de répondre oui. Ensuite, remettez les choses à leur juste place. Peut-être est-ce impossible pour vous, pour des raisons chimiques, de conserver une sexualité pendant votre maladie — et vous mettre sous pression est bien la dernière chose dont vous avez besoin. Et plutôt que de laisser ce plaisir dans un champ purement sexuel, replacez-le dans un contexte plus large: Mais où peut-on tracer la frontièrere entre hyperactivité sexuelle et maladie?

Ainsi, je crois que seule la souffrance individuelle ou les conséquences néfastes de ces excès peuvent, dans un premier temps, être un élément de démarcation entre normalité et addiction.

En effet, la sexualité est, par excellence, le domaine de nos conduites où il reste extrêmement arbitraire de fixer la frontière entre normalité, déviance, criminalité et maladie. Je le constate chaque jour dans mes consultations. Plus encore, cette frontière peut largement évoluer en fonction des époques.

Mais cela peut aussi, déjà, être un début de malaise et source de difficultés personnelles! Certains de mes patients souffrent seulement du décalage entre leurs pulsions, même naturelles, et la censure imposée par leurs croyances religieuses ou morales.

Alors où débute la maladie? Dans le domaine sexuel, seules les perversions sont, actuellement, reconnues scientifiquement comme des maladies. Même si nous pouvons, dans certains cas, y retrouver une part addictive. Nous le verrons chez certains de mes patients. Quelles que soient leurs histoire familiales, leurs croyances religieuses ou encore leurs difficultés amoureuses, les compulsions sexuelles détruisent leur vie sournoisement.

Les premiers, qui ne présentent aucune maladie, mais dont les conduites entrent en conflit avec leurs valeurs morales ou religieuses. Enfin, la troisième situation, de loin la plus fréquente, se caractérise par la répétition envahissante de conduites masturbatoires, devant des sites pornographiques.

Pour acheter ce livre, cliquez ici. Style de vie Santé. Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Il participe régulièrement à des émissions de radio et de télévision, et est également sollicité par la presse écrite. Voir la bio en entier. Voilà une bande dessinée inclassable où grâce, en partie, à la finesse et à la légèreté du trait, le télescopage de vies dérisoires suscite, de manière tout à fait inattendue, de profondes émotions.

Qu'est ce que la peau et à quoi sert-elle? Que se passe-t-il quand on se gratte, qu'on se tatoue, que l'on bronze? La peau est le seul organe visible de notre corps.

On peut la déguiser, la faire luire, la tatouer, la maquiller ou la faire mentir. Lorsque Michel comprend que sa mère Geneviève, solide et truculente Gasconne, perd la tête, il décide de se faire le greffier de sa mémoire en fuite.

Ce livre est la chronique pleine d'humour et d'émotion de l'année passée auprès d'elle à tenter de colmater les brèches. L'annonce du départ de Zinedine Zidane du Real Madrid a provoqué un séisme dépassant le cadre du sport. Cela tient au personnage, dont les responsables politiques devraient s'inspirer. Le militaire et auteur Jean Michelin dans une tribune sur le site internet "War on the Rocks" remarque le manque de représentation de l'armée française dans la culture populaire contrairement à ce qu'il peut se faire aux Etats-Unis, notamment dans le cinéma.

Si vous aviez lu ces articles sur Atlantico, vous l'auriez été beaucoup moins Donald Trump, président des États-Unis. Bonnes feuilles Publié le 9 Avril Ajouter au classeur Suivre ce contributeur Lecture zen. Intéressé par cet auteur? Pour retrouvez facilement ses articles dans votre compte et recevoir une alerte à chacune de ses contributions:. Les derniers articles du même auteur: Voir la bio en entier Suivre ce contributeur Intéressé par cet auteur?

...

Sexe de coq granny sexe

Il faut trouver le bon dosage afin de ne pas froisser encore plus son partenaire ni trop strict et ni trop laxiste , car il est tout aussi frustré que le conjoint en bonne santé. Il faut garder en tête que le partenaire doit prendre soin de lui aussi. Il faut que le partenaire prenne du recul sur la situation sexuelle de son conjoint bipolaire afin de ne pas succomber également à sa détresse et être affecté physiquement et émotionnellement. Pour pouvoir aider son conjoint, le partenaire doit se préserver en bonne santé.

Ont été utilisés sur des patientes souffrant de troubles bipolaires: Ce dysfonctionnement peut être causé par des problèmes psychosociaux, des interactions biologiques ou des éléments ayant une influence négative sur le bien-être humain. En bref, le risque est plus important lorsque certains éléments sont visibles, comme:. Une autre étude sur plus de 4 personnes a confirmé que les troubles mentaux sont souvent associés à une dysfonction sexuelle et une détresse sexuelle chez la femme.

On sait que les périodes de manie et de dépression peuvent être déclenchées par le stress. Les patients bipolaires sont plus fragiles, ce qui fait que la détresse sexuelle pourrait être une cause favorisant la phase maniaque ou dépressive. Sur la présente étude Danoise, la majorité des patientes bipolaires avaient un IMC plus élevé que la population générale.

Le bipolaire qui a un trouble hypersexuel est semblable à un toxicomane ou un alcoolique; le sexe est une addiction, identique à une drogue! Le trouble bipolaire est la première chose à traiter, sans cela, la vie sexuelle du patient sera instable.

Comment cela se traduit-il? Réduction du stress, communication avec un professionnel, etc etc …. Il faut arriver à parler librement des problèmes sexuels au sein du couple.

Il est donc inutile de mettre la pression à son partenaire, et il faut également éviter de se fâcher à cause de son comportement. La pression sur le bipolaire peut être encore plus destructrice de celui-ci …. Le moment idéal pour en parler est quand le bipolaire traverse une période stable.

Il faut donc analyser -ensemble- tout ce qui provoque ce trouble sexuel comme les facteurs déclencheurs. Venez en parler sur le forum des bipolaires ou en commentaire …. Vd couchez avec tout ce qui bouge? Je tiens cette information du Dr. Nos parcours difficiles nus ont rapproché. Excité mentalement comme physiquement. Je désirais être à son écoute, parler et parler encore, nous découvrir. Puis, il y a eu notre première nuit. Obligé de prendre des douches froides pour me calmer.

Cet aspect excessif a gâché notre relation. Je vais vous parler de mon expérience. Nous ne sommes plus ensemble, d autres paramètres rentraient en compte à propos de notre séparation. Il ne retiens que mon hypersexualite. Mon hypersexualite ne dérange pas mais ma bipolarité dérange.

Je sais que ça ne resouds pas tous les problèmes, mais ça me permet de les oublier et de me faire plaisir. Le sexe fait du bien, mais avec modération. Si tu trouves que ton comportement a changé, téléphone à ton médecin.

Je suis bipolaire mais mes désirs sexuels relève dela femme que je suis, pas de la bipolarité. Une façon de retrouver son moi, sa personnalité, son égo, sa masculinité. Et comme elle avait été une femme non respectée, malmenée, mon désir pour elle, ma douceur, puis la virilité lui apportait une remise en confiance en elle.

Nous étions en osmose. Sauf que la pathologie rend le désir excessif, trop fréquent. Aucune violence, aucune tromperie, mais, un désir immodéré, tout le temps.

Cela été source de plaisir bien sûr mais aussi et peut-être encore plus, un aspect où, je reprenais aussi confiance en moi. Et quel plaisir de voir ses yeux basculer…. Je me masturbe quand il me telephone pour avoir des nouvelles de ma santé.

La maladie pousse à ce genre de choses et ça peut être compliqué à gérer par la suite. En même temps tu es célibataire…. Ça me rappelle une histoire vraie racontée par mon psy…. Un de ses collègues fait un jour une ronde de nuit dans un hôpital. Il leur fait part de ses inquiétudes…..

Mais aussi après coup là plus traumatisante….. Comme dans Matrix tu as le choix entre la pilule bleu et la rouge…. Mais si tu prends la rouge ta vie ne sera plus jamais la même.

Je suis bipolaire depuis 10 ans,hyper sexuel peu être plus long temps. Bref ou il faut commencé?? Ça ma rappel une article quelle dis que un homme ordinaire échangé entre femmes avec rapport sexuelle dans ça vie.

Arrive année et la maladie éclaté dans sa plein forme. Les pulsion sont été très fort ,les rapport sexuelle en répétition,adrénaline total! David, mon expérience se rapproche énormément de la tienne. Qui été pas dans état hyper maniaque ne peux pas jugé,il faut vivre cette sensation!! Infidèle avec son mari victime de sa maladie, infidèle sans doute avec moi.

Je quitte mon conjoint bipolaire principalement à cause de ses troubles sexuels. Envie de séduire tout ce qui passe et envie de sauter tout ce qui passe. Une énorme douleur pour nous qui nous aimons tant….

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. J'ai déjà demandé à mon psychiatre d'essayer autre chose mais il y a un facteur important c'est que je fumais pas mal de cannabis et je buvais. Par Emmanuelle , depuis 4 heures. Vivre avec et savoir reconnaître une maniaco-dépressive Bipolarité: Les signes de ce syndrome des troubles psychiques Trouble Bipolaire: Nature et causes et définition de cette maladie mentale Maladie Bipolaire: Est-ce un trouble héréditaire?

Conseils sur cette pathologie Bipolaire Type: Les différentes formes et niveaux de la personnalité Traitement Bipolaire: Suivi et médicaments efficaces du maniaco-dépressif Bipolaire Symptômes: Une maladie … Hélène, bipolaire de type 2 … La bipolaire malgré elle … Un blog bipolaire engagé … Comment aider et vivre avec … Bipolaire type 1: Bi polaire et combattante! Je suis peut-être bipolaire … Bipolaire et sans traitement … Une vision de la psychiatrie … Bipolaire en déprime!

Comment parler à un bipolaire? Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire: Quel est le rapport entre le sexe et le bipolaire? Il est très rare de voir une femme parler librement de ces baisses de libido pour une raison simple: Dans ce cas, vous devrez chercher par vous-même si vous avez fait quelque chose pouvant expliquer son comportement. Voici quelques pistes possibles:. Prenez du temps pour discuter avec elle et savoir si elle va bien et ce qui la tracasse.

Ne cherchez pas systématiquement de solution les femmes ont horreur de cela , mais écoutez-la et montrez-vous prévenant. La raison est bien souvent toute bête: Le retour des petites attentions, des compliments et de discussions la rassurera rapidement et le reste suivra….

Dans un couple, il y en a toujours un qui a un appétit sexuel plus développé que son partenaire. Pour cela, ne la sollicitez plus du tout, et ne lui faites plus aucune réflexion à ce sujet. Dans le même temps, réintroduisez de la tendresse pure:




pression sexuelle malade de sex

Cet outil en ligne sur le web facilite également la coopération avec le médecin, principalement en ce qui concerne l'interprétation Les risques cardiovasculaires élevés qu'encourent la personne diabétique doit encourager le malade à surveiller à la fois sa tension et sa glycémie.

Une tension basse ou hypotension artérielle n'est pas toujours caractéristique d'une maladie cardiovasculaire, d'autres causes sont possibles. On parle d'hypotension lorsque le premier chiffre est inférieur à Quels sont les causes et les symptômes d'une baisse de tension?

La relation entre risque cardiovasculaire et tension artérielle est bien connue, avec une surmortalité chez la personne hypertendue. Mais pour la première fois, une étude sur près d'un million de personnes démontre que cette association est également valable pour les tensions moins élevées comprises dans les limites de la normale. Plus de huit millions de Français reçoivent un traitement contre l'hypertension. Un million d'entre eux possèdent un tensiomètre électronique, appareil leur permettant de mesurer eux-mêmes leur pression artérielle ou tension.

Cette automesure constitue un très bon moyen de surveillance, à condition d'en respecter les règles de base. La proportion de Francais hypertendus est très élevée: Certains ne se savent pas hypertendus, d'autres se soignent mais souvent très mal.

Le problème est qu'en excès, la pression artérielle peut même endommager les vaisseaux sanguins du cerveau et ainsi augmenter le risque de maladie d'Alzheimer Mesurer soi-même, chez soi, sa tension artérielle est possible grâce aux autotensiomètres que l'on peut désormais acheter un peu partout, et notamment en pharmacie et parapharmacie, voire aussi sur Internet.

Comment bien choisir son appareil d'automesure tensionnelle et ensuite comment procéder pour obtenir des valeurs fiables permettant un bon contrôle de sa tension? Si vous habitez dans une rue bruyante, surveillez bien votre tension artérielle. Tout simplement parce que la pollution sonore tend à augmenter la tension artérielle. Or la migraine est une maladie qui répond à des critères diagnostiques bien précis et qui sont différents de la céphalée de tension.

Alors au final, votre mal de tête, est-ce une céphalée de tension ou une migraine? Malaise vagal et baisse de tension artérielle, l'un ne va pas sans l'autre. Le malaise vagal provoque-t-il des douleurs?

Quels sont les symptômes de ce type de malaise? Un kinésithérapeute aveugle aurait profité de ses séances pour pratiquer des attouchements sur ses patientes. Les fuites urinaires involontaires et incontrôlables, même quand elles sont de faible intensité, sont très gênantes. Elles peuvent handicaper la vie quotidienne, mais elles influencent aussi la sexualité Extraits d'entretiens exploratoires qualitatifs semi-directifs en face face sur le thème de la santé sexuelle, réalisés auprès de femmes de plus de 42 ans.

L'orgasme sous toutes ses formes - notamment clitoridien, vaginal, "point G" pour les femmes et éjaculatoire pour les hommes - est, pour beaucoup, une composante importante d'une relation sexuelle satisfaisante. Source de plaisir, de bien-être, de détente, il est tout à fait légitime de chercher à vivre des moments orgasmiques.

Mais peut-on envisager une vie sexuelle sans orgasme? Les petites lèvres de la vulve portent aussi ce nom beaucoup plus poétique: Elles sont souvent mal-aimées, laissées pour compte, tant par les hommes que par leurs propriétaires qui n'ont pas conscience de leur rôle.

Aller au contenu principal. Troubles sexuels féminins Comment savoir si on est nymphomane? Sexe et dangers L'addiction sexuelle, qu'est-ce que c'est vraiment? Orgasme masculin Le plaisir sexuel au masculin Une certitude: Couple et sexualité Rapports sexuels: Psycho Revivre après un abus sexuel… Une agression sexuelle est toujours un traumatisme terrible. Hypertension L'estrogène par voie cutanée: Troubles sexuels Polyarthrite rhumatoïde: Sexualité masculine Baisse d'énergie et de désir sexuel: Sexe et dangers Qui sont les agresseurs sexuels?

Couple et sexualité La disponibilité sexuelle n'est pas un dû! Tension basse Ma tension est basse: Hypertension L'automesure tensionnelle sur Internet! Diabète et coeur Diabétique: Tension basse Tension basse: Sexe et dangers Chemsex: Si les troubles bipolaires ne sont pas traités correctement, la vie sexuelle de la personne ressemblera à ses humeurs: Il faut également savoir que certains types de médicaments peuvent aider à cibler les hormones en cause de la dépendance sexuelle.

Car il faut le rappeler: Le sexe pendant la phase maniaque agit comme une addiction. Ou la personne trop dépensière qui souhaite arrêter; va-t-elle se rendre dans le plus grand centre commercial de sa ville avec toutes ses cartes bancaires? Chaque personne est différente et chaque maniaco-dépressif a des symptômes différents, aussi bien dans leurs formes que dans leurs intensités. Cela contribue à limiter les conduites à risques et conséquences parfois désastreuses, tout en menant une — faible — vie sexuelle si possible bien sûr ….

Parler de ses tendances sexuelles à son psy fait partie de la thérapie du patient bipolaire. Cette démotivation pour les rapports sexuels peut être un véritable handicap et source de problèmes graves, surtout au sein du couple. Comme avec son psychiatre, il est important de parler de tous ses problèmes avec les professionnels de santé qui suivent notre dossier. Le médecin généraliste est bien souvent un médecin de famille, un conseiller dans la santé personnelle sur toute la vie de chaque patient.

Pour cela, il faut planifier un nouvel élan amoureux avec des petits gestes pleins de tendresse comme:. Bien évidemment, cela ne fonctionne pas au bout de 3 jours!! Quand on a un partenaire qui souffre du trouble bipolaire et qui subit simultanément des changements au niveau de sa sexualité de la même manière que son humeur, suivant les phases, il est primordial de fixer des règles et des limites envers le comportement du patient, de son conjoint.

Quelles actions faut-il engager lorsque la limite est enfreinte? Il faut trouver le bon dosage afin de ne pas froisser encore plus son partenaire ni trop strict et ni trop laxiste , car il est tout aussi frustré que le conjoint en bonne santé. Il faut garder en tête que le partenaire doit prendre soin de lui aussi.

Il faut que le partenaire prenne du recul sur la situation sexuelle de son conjoint bipolaire afin de ne pas succomber également à sa détresse et être affecté physiquement et émotionnellement. Pour pouvoir aider son conjoint, le partenaire doit se préserver en bonne santé.

Ont été utilisés sur des patientes souffrant de troubles bipolaires: Ce dysfonctionnement peut être causé par des problèmes psychosociaux, des interactions biologiques ou des éléments ayant une influence négative sur le bien-être humain. En bref, le risque est plus important lorsque certains éléments sont visibles, comme:.

Une autre étude sur plus de 4 personnes a confirmé que les troubles mentaux sont souvent associés à une dysfonction sexuelle et une détresse sexuelle chez la femme.

On sait que les périodes de manie et de dépression peuvent être déclenchées par le stress. Les patients bipolaires sont plus fragiles, ce qui fait que la détresse sexuelle pourrait être une cause favorisant la phase maniaque ou dépressive. Sur la présente étude Danoise, la majorité des patientes bipolaires avaient un IMC plus élevé que la population générale. Le bipolaire qui a un trouble hypersexuel est semblable à un toxicomane ou un alcoolique; le sexe est une addiction, identique à une drogue!

Le trouble bipolaire est la première chose à traiter, sans cela, la vie sexuelle du patient sera instable. Comment cela se traduit-il? Réduction du stress, communication avec un professionnel, etc etc …. Il faut arriver à parler librement des problèmes sexuels au sein du couple. Il est donc inutile de mettre la pression à son partenaire, et il faut également éviter de se fâcher à cause de son comportement. La pression sur le bipolaire peut être encore plus destructrice de celui-ci ….

Le moment idéal pour en parler est quand le bipolaire traverse une période stable. Il faut donc analyser -ensemble- tout ce qui provoque ce trouble sexuel comme les facteurs déclencheurs.

Venez en parler sur le forum des bipolaires ou en commentaire …. Vd couchez avec tout ce qui bouge? Je tiens cette information du Dr. Nos parcours difficiles nus ont rapproché. Excité mentalement comme physiquement. Je désirais être à son écoute, parler et parler encore, nous découvrir. Puis, il y a eu notre première nuit. Obligé de prendre des douches froides pour me calmer.

Cet aspect excessif a gâché notre relation. Je vais vous parler de mon expérience. Nous ne sommes plus ensemble, d autres paramètres rentraient en compte à propos de notre séparation.

Il ne retiens que mon hypersexualite. Mon hypersexualite ne dérange pas mais ma bipolarité dérange. Je sais que ça ne resouds pas tous les problèmes, mais ça me permet de les oublier et de me faire plaisir. Le sexe fait du bien, mais avec modération. Si tu trouves que ton comportement a changé, téléphone à ton médecin. Je suis bipolaire mais mes désirs sexuels relève dela femme que je suis, pas de la bipolarité. Une façon de retrouver son moi, sa personnalité, son égo, sa masculinité.

Et comme elle avait été une femme non respectée, malmenée, mon désir pour elle, ma douceur, puis la virilité lui apportait une remise en confiance en elle. Nous étions en osmose. Sauf que la pathologie rend le désir excessif, trop fréquent.

Aucune violence, aucune tromperie, mais, un désir immodéré, tout le temps. Cela été source de plaisir bien sûr mais aussi et peut-être encore plus, un aspect où, je reprenais aussi confiance en moi. Et quel plaisir de voir ses yeux basculer…. Je me masturbe quand il me telephone pour avoir des nouvelles de ma santé. La maladie pousse à ce genre de choses et ça peut être compliqué à gérer par la suite.

En même temps tu es célibataire…. Ça me rappelle une histoire vraie racontée par mon psy…. Un de ses collègues fait un jour une ronde de nuit dans un hôpital. Il leur fait part de ses inquiétudes….. Mais aussi après coup là plus traumatisante….. Comme dans Matrix tu as le choix entre la pilule bleu et la rouge…. Mais si tu prends la rouge ta vie ne sera plus jamais la même. Je suis bipolaire depuis 10 ans,hyper sexuel peu être plus long temps.

Bref ou il faut commencé?? Ça ma rappel une article quelle dis que un homme ordinaire échangé entre femmes avec rapport sexuelle dans ça vie. Arrive année et la maladie éclaté dans sa plein forme. Les pulsion sont été très fort ,les rapport sexuelle en répétition,adrénaline total! David, mon expérience se rapproche énormément de la tienne.

Qui été pas dans état hyper maniaque ne peux pas jugé,il faut vivre cette sensation!! Infidèle avec son mari victime de sa maladie, infidèle sans doute avec moi. Je quitte mon conjoint bipolaire principalement à cause de ses troubles sexuels. Envie de séduire tout ce qui passe et envie de sauter tout ce qui passe. Une énorme douleur pour nous qui nous aimons tant….

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

.






Phrase sur le sexe sex en francais

  • Motarde sex sexe com arab
  • JEUX SEXE GRATUIT SEXE DOUX
  • Le sexe musulman video sexe en francais
  • 387
  • Voici quelques astuces pour mieux comprendre les raisons de ces baisses de désir sexuel, et surtout, comment réagir sans la braquer. Le médecin devrait aborder avec tact et sensibilité le thème de la sexualité, le patient n'osant, en effet, souvent pas faire le premier pas, bien que très désireux d'en parler.





Video sexe indien photo de sexe


Et franchement, vous ne trompez pas grand monde. Si vous éprouvez de la difficulté à vous trouver désirable, par exemple, mieux vaut commencer par le dire et en profiter pour pêcher quelques compliments.

Mais ici, ne pas dire est sans doute encore plus épuisant. La relation sexuelle serait-elle encore inenvisageable? Vous avez le droit de répondre oui. Ensuite, remettez les choses à leur juste place. Peut-être est-ce impossible pour vous, pour des raisons chimiques, de conserver une sexualité pendant votre maladie — et vous mettre sous pression est bien la dernière chose dont vous avez besoin. Et plutôt que de laisser ce plaisir dans un champ purement sexuel, replacez-le dans un contexte plus large: Eloge de la sexualité ennuyeuse.

Encouragez la patience, ne vous laissez pas blâmer pour votre propre maladie, donnez les faits, les chiffres: Vous avez, en outre, la possibilité de contourner certains sentiments négatifs, en sortant par exemple la sexualité du purement physique.

Même si vous avez du mal à supporter le contact physique, peut-être le contact intellectuel fonctionne-t-il? De bonnes conversations érotiques permettent de conserver des formes de jeu, de malice: Dans ce cas, la personne malade peut accepter , encourager et accompagner la masturbation de son partenaire. Jouir et faire jouir autrement: Les mécanismes exacts à l'origine de ces troubles sont toutefois encore mal compris.

Chez les femmes, les conséquences d'AVC sur la sexualité sont moins étudiées et moins connues. Malgré la haute prévalence des AVC et malgré le fait que leur impact sur la sexualité est très important, très peu d'études se sont penchées sur la fonction sexuelle après AVC.

Par ailleurs les patients, tout comme les médecins, restent réticents à aborder la thématique sexuelle après un événement cérébrovasculaire. Tout se passe comme si, après un AVC mettant en danger la vie et souvent accompagné d'une morbidité très significative, la sexualité perdait toute importance, passait au second plan ou était même ignorée.

La sexualité dépend étroitement de différents facteurs biologiques, parmi eux le patrimoine génétique, les réseaux neuronaux, le climat hormonal et les facteurs psychologiques, comme le sentiment d'appartenance à son sexe biologique identité de genre , le développement psycho-sexuel, les expériences et apprentissages, l'orientation sexuelle et les aspects sociaux et culturels. La sexualité est donc un aspect complexe mais essentiel de l'être humain, de son bien-être et de sa qualité de vie.

Selon le DSM-IV, une dysfonction sexuelle est caractérisée par une perturbation des processus qui caractérisent le déroulement de la réponse sexuelle ou par une douleur associée aux rapports sexuels.

Le diagnostic clinique doit prendre en compte aussi le contexte social, culturel, ethnique et religieux du patient, pouvant influencer son attitude envers la sexualité. Enfin, on observe de manière générale une diminution significative de la satisfaction sexuelle après AVC.

Les problèmes sexuels peuvent être temporaires et se résoudre au cours des semaines suivant l'événement vasculaire, mais ils peuvent aussi se prolonger et même s'aggraver avec le temps.

Généralement, les dysfonctions sexuelles sont multifactorielles. Après un AVC, les causes d'une dysfonction sexuelle peuvent être physiques, psychosociales et mixtes. Dans ce contexte, les causes physiques peuvent être complexes et intriquées.

La localisation de la lésion pourrait jouer un rôle dans le développement des troubles sexuels. La libido et le contrôle de la réponse érectile nécessitent en effet l'activation de certaines structures limbiques et corticales, dominantes dans l'hémisphère droit, ce dernier étant de plus impliqué dans la reconnaissance et le traitement des stimuli émotionnels. Certaines études humaines démontrent une claire latéralisation des structures impliquées dans la réponse sexuelle, spécifiquement chez l'homme.

Ceci pourrait expliquer les perturbations neuro-endocriniennes qu'on retrouve souvent chez ces patients, comme une élévation de la prolactine, de la FSH et de la LH, pouvant amener à une diminution de la libido et à une dysfonction érectile. Les lésions du lobe temporal droit semblent être particulièrement impliquées dans la perturbation de la fonction sexuelle. L'altération de la fonction du lobe temporal droit est le plus souvent associée avec une hyposexualité, certains patients pouvant toutefois présenter une hypersexualité ou un comportement sexuel déviant.

L'importance du lobe temporal dans la sexualité est aussi manifeste dans le cadre d'autres pathologies comme le syndrome de Klüver-Bucy, observé après lobectomie temporale bilatérale ou encéphalite, caractérisé par une hypersexualité, une hyperphagie, une boulimie, un comportement exploratoire tactile, des troubles mnésiques, un trouble de la reconnaissance des objets ou des visages, une apathie et des changements de l'humeur.

Les premières évidences d'un lien étroit entre cerveau droit et fonction sexuelle ont été décrites à partir de corrélations anatomo-cliniques établies chez des patients épileptiques ; une corrélation avait pu être établie entre la localisation de leur foyer épileptique et la symptomatologie clinique observée lors d'auras crises partielles simples débutantes.

L'étude d'auras orgasmiques spontanées chez quelques rares patients avec foyer épileptique circonscrit a en effet permis de préciser le rôle de l'hémisphère droit, et plus précisément des régions temporales droites.

D'autre part, quelques rares recherches montrent aussi le développement de troubles sexuels après AVC de l'hémisphère gauche. Enfin, les résultats d'autres recherches nuancent l'importance de la localisation des AVC et mettent l'accent sur celle des facteurs psychologiques. Par exemple, l'étude de Juha T.

Korpelainen, sur patients et 94 partenaires, suggère que l'étiologie et la localisation de l'AVC, de même que le sexe et le statut conjugal, ne joueraient pas de rôle dans le développement de la dysfonction sexuelle après l'AVC. Par contre, les facteurs psychologiques et sociaux exerceraient un fort impact sur la fonction sexuelle et la qualité de la vie sexuelle après AVC. L'AVC peut affecter la fonction sexuelle par l'implication des aires corticales, mais peut aussi compromettre des aires sous-corticales qui sont impliquées dans l'activité neuro-endocrinienne et autonome.

Ce type d'altérations provoquerait des perturbations du rythme cardiaque, de la régulation de la tension artérielle et des systèmes de régulation vasomoteurs. Des études sur les animaux et sur les humains ont montré que le cortex insulaire, en connexion avec des structures limbiques et du forebrain, est la plus importante aire corticale qui contrôle la régulation sympathique et parasympathique cardiovasculaire.

Enfin, il ne faut pas oublier les conditions prémorbides qui ont favorisé ou ont provoqué l'AVC et qui en elles-mêmes peuvent être la cause de problèmes sexuels. Maladie cardiovasculaire, diabète, hypertension, obésité sont les principales causes des dysfonctions érectiles vasculaires.

Les problèmes psychiatriques les plus fréquemment rencontrés après AVC sont la dépression, les troubles anxieux et l'état de stress post-traumatique PTSD. La dépression est une cause classique de la baisse de la libido et peut provoquer aussi une dysfonction érectile.

En revanche, la problématique sexuelle peut elle-même augmenter la dépression dans une synergie croissante. La dépression peut être consécutive à la situation dans laquelle se trouve le patient après un AVC, mais peut être également la conséquence de lésions de certaines aires cérébrales impliquées dans la régulation de l'humeur. Les partenaires des patients souffrant d'AVC développent également des dysfonctions sexuelles, confirmant le rôle des facteurs psychiques dans ces problématiques sexuelles, corrélées à l'impact émotionnel engendré par la survenue de l'AVC chez le conjoint.

Pendant la phase de rééducation, il serait souhaitable d'aborder avec tact la problématique sexuelle avec le patient. Une anamnèse et un bilan détaillés sont indispensables pour évaluer sa fonction sexuelle, tout en tenant compte de la dynamique sexuelle avant l'AVC.

Le clinicien devrait investiguer avec soin les différentes dimensions de la réponse sexuelle désir, excitation, érection, orgasme, éjaculation et les comparer avec la situation d'avant l'AVC. Du point de vue cardiovasculaire, le clinicien se devrait de connaître la physiologie de la réponse sexuelle. Il doit en particulier savoir qu'au nadir de l'orgasme, la pression artérielle peut augmenter de 20 à 40 mmHg systolique et diastolique et que la fréquence cardiaque peut atteindre batt.

Il faut savoir aussi que ce type de traitement est en principe contre-indiqué lors d'AVC ou d'infarctus du myocarde ainsi il faut attendre au moins trois mois après la phase aiguë avant d'utiliser cette substance. Il ne faudrait pas hésiter à adresser le patient à une consultation spécialisée de sexologie pour une prise en charge globale et optimale. La perte de certaines fonctions, telles que la parole, l'activité motrice ou la continence, mais aussi des modifications de l'apparence, peut entraîner une dégradation de l'image et de l'estime de soi.

Ces peurs et ces angoisses, conscientes ou non, représentent de fait un important obstacle à la reprise d'une vie relationnelle et intime normale. L'AVC est suivi d'une période d'intense fatigue, parfois associée à un état dépressif réactionnel. Joints à la problématique de l'altération de l'estime et de l'image de soi, parfois accompagnée de troubles de l'identité, il en résulte fréquemment des difficultés sexuelles, avec baisse de la libido et dysfonction érectile.

Les patients sexuellement actifs avant l'AVC retrouveront généralement une vie sexuelle plus active par la suite, ce processus nécessitant toutefois du temps et un réel soutien. Après la phase aiguë d'AVC, il est donc important, lors de la prise en charge, de tenir compte des aspects relationnels et sexuels des patients et de leurs partenaires. Le médecin devrait aborder avec tact et sensibilité le thème de la sexualité, le patient n'osant, en effet, souvent pas faire le premier pas, bien que très désireux d'en parler.

Ce dernier a alors besoin de se rassurer et d'être rassuré et de reprendre une vie normale et épanouie. Le fait de recommencer progressivement une vie sexuelle, ou de savoir que ce sera possible, permettra au patient de se projeter dans le futur, de reprendre goût à la vie, de mieux se conforter dans sa relation de couple et de transformer la menace de mort dans une pulsion de vie.

Fonction sexuelle masculine après accident vasculaire cérébral F. Rev Med Suisse ; volume 3. Résumé L'accident vasculaire cérébral AVC constitue la troisième cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires et les cancers.

pression sexuelle malade de sex